M. A. Sarr risque de ne pas revenir de si tôt à Louga. A court d’argent il a déroulé un subtil modus operandi en faisant croire qu’il est à même de trouver, dans les brefs délais, des visas aux jeunes.

Séduit par son projet, le vieux Fall entre en contact avec l’émigré qui lui réclame de 2,5 millions de fcfa. Séance tenante, il met sur la table ce montant. Il ignorait que l’émigré qui souhaitait retourner en Italie était à court d’argent. Cela, le vieux l’apprendra à ses dépends.

Ayant empoché quelques briques, l’émigré est discrètement retourné en Italie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici