LE RAT-LE-BOL DES PÊCHEURS SAINT-LOUIS

Les pêcheurs de la Langue de Barbarie n’en peuvent plus de leurs congénères qui meurent en pleine mer. Ils se sont réunis hier en mouvement de protestation pour exiger le balisage et le dragage de la brèche de Saint-Louis. ‘‘Ce canal qui était au début de quatre mètres, fait aujourd’hui plus de six kilomètres. Ce canal également, entre 2003 et aujourd’hui, a englouti plus 412 pêcheurs’’, s’est désolé Moustapha Dieng, le secrétaire général du Syndicat autonome des pêcheurs du Sénégal et membre de l’Union nationale de la pêche artisanale. Il a également lancé un appel au président de la République Macky Sall : ‘‘Trop c’est trop ! 412 mort,s on en a assez, il faut qu’on trouve des solutions’’. Par ailleurs, ces pêcheurs estiment que ‘‘le gouvernement ne doit pas rester sourd face à leurs revendications et il est temps qu’il réagisse’’. Le secrétaire général du Syndicat autonome des pêcheurs du Sénégal déplore aussi ce qu’il considère comme un mensonge d’État. ‘‘Même si Oumar Guèye se réjouit d’avoir fait voter les pêcheurs, il ne mérite pas notre confiance. Car il n’a pas respecté ses engagements’’, se désole Moustapha Dieng. En conséquence, ces pêcheurs menacent de passer à la vitesse supérieure, si jamais le gouvernement ne trouve pas de solution à leurs revendications..

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com