La hiérarchie policière a réagi après l’agression des agents de police dans la pharmacie Fadilou Mbacké sise à la Patte d’oie sur ordre de leur patron commissaire Sangharé.

Selon Iradio, l’affaire est prise très au sérieux par les autorités policières qui promettent de lourdes sanctions.

Le Commissaire Sangaré, informe la source, risque d’être relevé de ses fonctions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici