La Mairie de Yoff, objet de toutes les convoitises

La campagne électorale de l’élection présidentielle du 24 février 2019 a été l’occasion pour certains ténors de la mouvance présidentielle d’aiguiser leurs appétits. Il n’aura pas fallu attendre longtemps après la constitution du gouvernement MACKY II pour assister à une certaine radicalisation. Dans la commune de Yoff tous les yeux sont rivés sur les prochaines échéances. Si certains optent pour le report à l’année prochaine (2020), d’autres militent pour le respect du calendrier républicain et sont pressés d’en découdre avec les sortants, au mois de décembre 2019.

Certains titres de la presse en ligne barrent dans leurs titres et manchettes “Cissé LO et Abdoulaye Ndour se lancent à l’assaut de Diouf Sarr”. Manipulation ou simple article commandité ? Quoi de plus normal pour un leader politique que d’afficher ses ambitions ? Faut-il s’alarmer que des camarades d’un même parti aient les mêmes visées dans la commune, plus précisément à Yoff ? Que de nenni. Dans une démocratie tous les concitoyens libres ont la latitude de conquérir le pouvoir. Dans le cadre spécifique de Yoff, rien n’interdit aux ténors sus-nommés de briguer des suffrages pour la conquête de la mairie.

Il ne s’agit pas de s’attaquer gratuitement à la gestion du maire de la commune. Non, tout candidat à la mairie de Yoff doit être en mesure de nous proposer un projet programmatique de société, alternatif à celui de l’actuelle équipe. Que nous proposent messieurs l’honorable député Moustapha Cissé Lo et le ministre Conseiller Abdoulaye Ndour ? Qui sera le candidat de l’opposition réunie ? Que nous propose l’opposition ? Les citoyens de la commune de Yoff (Nord foire, Diamalaye, Ouest Foire, Yoff, Cites nouvelles, Biagui, Ernam et Ngor) se reconnaissent-ils dans les actes posés par l’administration locale ? Monsieur le Maire, le Ministre Abdoulaye Diouf SARR a-t-il répondu aux attentes des populations ? Au delà de ses réalisations et projets, Monsieur le Maire devra être à l’écoute de ses populations sans exclusive. Les citoyens des cités nouvelles aspirent à un mieux-être, un environnement sain et sécurisé.

Quelque soit sa légitimité le futur Maire de Yoff devra respecter ses engagements post-électoraux et traiter équitablement tous les quartiers et les cités de la commune. Monsieur le Maire Abdoulaye Diouf Sarr bénéficie de l’affection de la communauté Lébou où il a eu à effectuer de nombreuses réalisations (les abris traditionnel tout le long de côte, la réfection du stade, la construction du centre commercial….). La Mairie est bien aux côtés des jeunes de Yoff, en témoignent les soirées festives, Sabars et Tanebers, organisées sur la place publique Mamadou Diop, à Yoff et à Ngor. Mais les cités nouvelles attendent encore le pavage des trottoirs et le bitumage de certaines routes ensablées. Nul doute qu’avec le Pacasen et le programme Promovilles, l’environnement des cités nouvelles devrait connaitre une amélioration et changer le visage de notre localité pour le bien-être des populations. Nonobstant, est-ce suffisant au regard des problèmes d’assainissement, aux problèmes de sécurité découlant des flux migratoires incontrôlés ? Des interrogations auxquelles les citoyens et les résidants de la commune de Yoff devraient réfléchir pour sortir la commune de l’ornière et en faire une localité émergente. CONVERGENCE DES CITOYENS ET CADRES DE NORD FOIRE

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com