Kaolack : La Cour suprême annule l’attribution de 845 ha des Salins du Sine Saloum

Aux premières heures de la délibération attribuant 845 hectares de terres, sis à Sagne Bambara, à la société des Salins du Sine Saloum pour l’implantation d’une usine de Sel, ce sont les populations des villages environnants qui se sont levés pour protester contre cette mesure. En fait, le Conseil municipal de Dya avait approuvé, par arrêté numéro 10/A.N/SP du 09 novembre 2017, sous-préfet de Ngothie, l’attribution d’une large superficie de 845 hectares de terres, sise à Sagne Bambara, au profit de la société des Salins du Sine Saloum. La société qui s’active dans la confection du! sel avait pour ambition d’implanter sur ce périmètre, une usine pour développer ses activités. Cependant, les populations des villages environnants, dont Sibassor et Gamboul, ne l’entendent pas de cette oreille. Elles avaient surtout compris que cette « privation de leurs terres » qui allait aux portes de leurs cités jusqu’au fleuve, les priverait de zones d’agriculture, de pâturage et de pêche.

Me Moussa Sarr qui a été commis par la population pour qu’il intente une action en annulation contre cette mesure populaire dans cette partie du Saloum. Ainsi, lors de son audience publique du jeudi 28 mars 2019présidée par Abdoulaye Ndiaye, la Chambre administrative de la Cour suprême a suivi les conclusions écrites de Me Moussa Sarr, en annulant la délibération numéro 16/C-DYA/2017 du 04 novembre 2017 du Conseil municipal de Dya qui a été approuvée par l’arrêté numéro 10/A. NG/SP du 09 novembre 2017 du sous préfet de l’arrondissement de Ngothie. L’attribution des 845 hectares de terres à la société des Salins du Sine Saloum pour l’implantation d’une usine de sel est ainsi annulée.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com