Indonésie: violentes émeutes après l’annonce de la victoire de Widodo

Des émeutes ont éclaté à Jakarta, la capitale indonésienne, dans la nuit de mardi à mercredi, après l’annonce des résultats de vote qui donnent le président sortant Joko Widodo vainqueur. Un résultat contesté par les partisans de l’opposition qui sont descendus dans la rue. Les violences ont fait au moins six morts.

Des images montrent des forces anti-émeutes tirer des gaz lacrymogènes pour disperser la foule en colère et des manifestants cagoulés, certains armés de bâtons.

Pendant des heures, des scènes de guérilla urbaine se sont déroulées à Jakarta avec des partisans de l’opposition qui lançaient des pierres et des pétards en direction de la police, alors que d’autres mettaient le feu à des étals de marchands et des voitures.

Plus de 30 000 policiers avaient été déployés dans la capitale. Ont-ils tiré à balles réelles sur les manifestants ? Le chef de la police dément.

Ecoles et centres commerciaux fermés

C’est l’annonce de la victoire du président sortant Joko Widodo qui a mis le feu aux poudres. Selon la commission électorale, il aurait obtenu 55,5% des voix, contre 44,5% pour son rival, l’ex-général Prabowo Subianto.

Ce dernier conteste le comptage des voix et dénonce des fraudes, mais son appel au calme et sa promesse de contester l’élection devant la Cour constitutionnelle n’ont pas été entendus par ses partisans.

Ce mercredi, des centres commerciaux, des écoles et des entreprises dans la capitale sont fermés. Le calme reste précaire.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com