Idoles: la saison 7 lancé aujourd’hui

La nouvelle a surpris beaucoup de téléspectateurs. Après les saisons 5 et 6 assez chaotiques quand même, l’on pensait sérieusement qu’Even Prod en avait fini avec “Idoles’’. Mais que non ! Aujourd’hui, Canal Olympia recevra la première diffusion de cette nouvelle saison. Cette dernière est coproduite par Even Prod et Sonatel Multimédia. “ La production avec Even Prod est très riche. On travaille ensemble depuis le mois de mars. Nous les avons approchés et eux aussi, de leur côté, ont tenté, depuis l’année dernière, de collaborer avec nous et, finalement, d’un commun accord, nous avons jugé nécessaire de les accompagner dans la production des saisons 7 et 8 de ‘Idoles’’’, a expliqué la responsable du service de distribution de contenus à la Sonatel Multimédia, Emilie Marcelle Ndione Diedhiou. N’allez surtout pas croire que ces deux saisons sont nées avec cette collaboration avec Sonatel Multimédia. Loin de là, a assuré Mme Diedhiou : “Avec les saisons 5 et 6, les gens pensaient que l’histoire allait se terminer. Quand même, je pense que les équipes d’Even Prod sont très futées. Donc l’idée, c’est encore de pousser les choses, pousser la réflexion, faire vivre aux clients une expérience unique avec cette série et nous, nous les avons rejoints dans cette pensée-là, parce que notre vocation, c’est de rapprocher nos clients vers leur essentiel. Et je pense qu’aujourd’hui, l’essentiel des clients tourne autour des contenus locaux. ‘Idoles’ en fait partie. L’idée, c’est de répondre à cette attente de la clientèle. Mais rassurez-vous, c’est quelque chose qui a devancé notre collaboration’’. Que ceux qui pensent qu’une suite a été créée pour une histoire d’argent sachent qu’il n’en est rien. L’histoire est écrite depuis bien longtemps. Sonatel Multimédia, qui est dans la recherche de contenus, a porté son choix sur cette dernière. “Il y a un bouillonnement incroyable du monde cinématographique sénégalais. Donc nous, nous essayons d’accompagner cette transformation et de proposer le meilleur à nos clients. Pour ‘Idoles’, le choix s’est vite fait. Faut savoir qu’ils nous avaient approchés dans un premier temps pour qu’on produise leur saison 6. Malheureusement, cela n’a pas pu se faire, mais on est allé sur les saisons 7 et 8. C’est série, qui a une certaine notoriété, qui est très suivie, qui en termes d’éditorial, de message est assez percutante’’, a déclaré Ami Collé Diop. La saison 7 ne sera diffusée pour le moment sur aucune chaine de télévision locale. Les amoureux de la série vont devoir se rabattre sur une nouvelle application d’Orange Sénégal qui sera lancée demain en même temps que la toute nouvelle saison. “Nos plateformes, c’est la vidéo à la demande de la Tv d’Orange et on va lancer aujourd’hui une application de streaming vidéo qui va s’appeler Wido. Sur cette application, on va retrouver en exclusivité la saison 7 d’’Idoles’. Donc, on va lancer cette saison avec cette application qui sera accessible à tout le monde, à tous les clients qui auront un téléphone Android et bientôt ceux qui seront sur IPhone, IOS’’, selon la cheffe de produit vidéo à la demande et O’store Amy Collé Diop. Aussi, “Wido va être très simple d’usage. Le client pourra, dans Play Store, télécharger l’application. Une fois fait, il mettra son numéro de téléphone Orange pour pouvoir s’identifier. A partir de là, il accèdera gratuitement aux bandes-annonces et pourra regarder le catalogue. Quand il voudra regarder un film ou une série, il devra payer un abonnement. L’abonnement jour est à 100 F et l’abonnement semaine sera à 500 F. La seule différence, c’est que l’abonnement jour permet d’accéder au contenu qui sont basiques et l’abonnement à 500 F au contenu premium, notamment ‘Idoles’, les nouveaux épisodes. A chaque fois qu’il y aura un nouvel épisode d’’Idoles’, le client pourra regarder autant de fois qu’il voudra, en plus des autres contenus bien sûr, avec l’abonnement à 500 F’’. Sonatel Multimédia voudrait faire pareil que Netflix au Sénégal ? “Aujourd’hui, la vidéo à la demande est devenue quelque chose de démocratique. Et ce qui se fait dans le monde, c’est l’abonnement. On ne peut plus regarder un épisode et payer le prix d’un épisode. On s’abonne pour regarder beaucoup, c’est l’illimité. Donc, c’est ce qu’on essaye de proposer à nos clients aujourd’hui. Avec leur mobile, ils pourront regarder autant de films et de vidéos qu’ils voudront à un tarif vraiment accessible. C’est un catalogue très diversifié : y aura de la musique, du sport, de la lutte’’, a répondu Ami Collé Diop. En outre, pour la saison 7 d’’’Idoles’’ sur Wido, les clients auront droit à la diffusion de deux épisodes de 52 minutes chacun par semaine. Elle comportera, comme les autres saisons, 26 épisodes. Pour l’instant, elle ne sera diffusée qu’au Sénégal. Mais il est prévu, plus tard, qu’elle le soit dans toute l’Afrique. C’est pourquoi d’ailleurs, dans la production, le doublage est pris en compte, afin de permettre à l’Afrique francophone de profiter de cette série sénégalaise. Ce qui augmente les coûts de production, naturellement. En effet, d’après Mme Diedhiou, les dépenses tournent autour de 200 millions. La Sonatel a apporté sa contribution et partage ainsi les droits de diffusion avec Even Prod. “Les droits des saisons 7 et 8 seront partagés avec le producteur Even Prod. Donc, on est entré en contrat de coproduction. Aujourd’hui, tout ce qui tourne autour de budget de production, Sonatel a participé. Even Prod nous cède les droits de pouvoir les exploiter sur nos plateformes, mais aussi nous confie toute la distribution. C’est-à-dire de pouvoir permettre aux clients de l’avoir d’une manière accessible sur tous les canaux’’, a fait savoir Mme Diedhiou.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com