Infection virale très contagieuse, la grippe peut parfois s’avérer mortelle. Dans quelles situations peut-elle tuer et quels sont les signes qui doivent vous alerter ?

La grippe est une infection respiratoire aigüe contagieuse causée par le virus influenza, indique l’Institut Pasteur. Sa grande variabilité génétique la rend difficile à éradiquer, et contribue à expliquer les épidémies saisonnières qui reviennent chaque année. En France, elle toucherait 2 à 8 millions de personnes par an, avec un excès de mortalité de 10 000 à 15 000 décès.

Fièvre, douleurs musculaires, malaise… des symptômes similaires, un risque de complications différent

Ses premiers symptômes apparaissent après un temps d’incubation de un à quatre jours. Fièvre, douleurs musculaires, maux de tête, sensation de malaise, toux sèche, mal de gorge et rhinite sont les principaux signes de l’infection, qui dure généralement une semaine. On peut les soulager grâce à des traitements symptomatiques, en revanche, les antibiotiques sont inutiles puisque la grippe est due à un virus.

Chez les sujets fragiles, en revanche, la grippe peut durer plus longtemps et s’aggraver. Les personnes âgées, les femmes enceintes, les nourrissons, les obèses morbides, les diabétiques, les personnes immunodéprimées et celles atteintes d’une pathologie chronique sont particulièrement à risque. L’infection peut alors donner lieu à une hospitalisation, voire même s’avérer fatale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici