Le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a indiqué, hier, lors de l’ouverture du business forum Acp-Ue, que le choix du Sénégal d’accueillir ce forum conforte « toutes les actions et initiatives qui sont en train d’y être prises pour promouvoir un secteur privé fort afin de consolider notre dynamique de croissance ». Selon lui, « le Président Macky Sall est convaincu que, pour que la croissance soit durable et encore plus inclusive, il faut que le secteur privé soit au coeur de la mise en oeuvre des politiques de développement économique et social. C’est la raison pour laquelle, il a exprimé une volonté de promouvoir davantage ce secteur durant la deuxième phase de mise en oeuvre du Plan Sénégal émergent.

Aussi, « il est heureux de constater que cette volonté du chef de l’Etat épouse parfaitement les orientations des Etats Acp et de l’Union européenne qui partagent l’idée qu’un secteur privé compétitif et un climat des affaires favorable sont des conditions essentielles à l’établissement d’une croissance durable, inclusive et créatrice d’emplois pour assurer une réduction substantielle de la pauvreté », renseigne Amadou Hott pour qui, « le gouvernement du Sénégal oeuvre à mettre en place des dispositifs adéquats pour l’implication accrue du secteur privée dans la dynamique d’émergence. Ainsi, pour les cinq prochaines années, l’Etat entend renforcer le dispositif d’appui technique et financier au secteur privé national lui permettant d’accéder aux services financiers adaptés en vue de participer à la création de richesse et d’emplois. Notre pays va également poursuivre les réformes visant l’amélioration du climat des affaires pour consolider les résultats fort appréciables obtenus ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici