Drogue saisie au Port : Un dossier, des rebondissements!

L’enquête sur la saisie cocaïne progresse avec un lot de rebondissements. Mais aussi des pressions étrangères manifestes. La libération de Fabrice Ture, Directeur général de Dakar Terminal , a été le premier acte acquis suite à des pressions. Arrêté dans le cadre de cette enquête ouverte après la saisie de cette énorme quantité de drogue, Fabrice Ture n’est resté dans les liens de la prévention que moins de 24 heures, avant d’être extirpé de cette procédure. Le français a été éjecté de cette affaire après une forte pression venue de partout et exercée sur le pouvoir et sur les autorités policières. D’abord cette arrestation avait pris une tournure politique. Des hommes politiques sénégalais de haut rang s’étaient investis personnellement pour la libération immédiate du Directeur général de Dakar Terminal, filiale de « Bolloré Transport Logistic » du très puissant homme d’affaires français, Vincent Bolloré. Des sources proches de cette affaire attestent même que la plus haute autorité politique du pays a été mise à contribution.

La pression pour libérer Patrice Ture a aussi était diplomatique. Des sources de « L’Obs » de cette affaire trop sensible de trafic international de drogue attestent que les autorités françaises ont activé leurs réseaux et son passées par des canaux directs ou indirects pour obtenir des autorités du pays de la Teranga un traitement plus que privilégié de leur concitoyen. C’est donc à la suite d’un fort lobby que le régime a cédé. Ce qui a fait que Fabrice a été éjecté de la procédure ouverte après cette saisie de drogue.

Du côté Allemand et Italien aussi, de la pression aurait été exercée pour le faire libérer. D’ailleurs il a été rapporté que la société italienne Grimaldi a écrit au chef de l’Etat Macky Sall pour demander la libération de ses employés et la baisse des amende de cette affaire soufflent également que l’Etat allemand aurait fait des pieds et des mains pour faire libérer ses concitoyens qui seraient dans des conditions de détentions déplorables.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com