Drogue saisie au Port : Pourquoi le Dg de Dakar Terminal a été libéré…

L’enquête sur la saisie des 1 036 Kilogrammes de cocaïne progresse avec son lot de surprises. La phase d’information judiciaire devant le Doyen des juges a commencé depuis avant-hier mardi, avec le placement sous mandat de dépôt de deux sénégalais et le bénéfice d’une contrôle judiciaire pour les deux autres. Les étrangers attendent toujours d’être fixés sur leur sort. Cependant, la plus grande surprise de cette affaire de saisie record de drogue dure reste sans doute, la libération de Fabrice Ture, Directeur général de Dakar Terminal. Arrêté dans le cadre de cette enquête, Fabrice Ture est resté dans les liens de la prévention moins de 24 heures, avant d’être extirpé de cette procédure. Le français a été éjecté de cette affaire, après une forte pression exercée sur le pouvoir et sur les autorités policières. D’abord , cette arrestation avait pris une tournure politique. Des hommes politiques sénégalais s’étaient investis personnellement pour la libération immédiate du Dg de Dakar Terminal, filiale de « Bolloré Transport Logistics » du très puissant homme d’affaires français Vincent Bolloré. Ensuite, une pression diplomatique s’y est ajoutée pour voler au secours du prince.

Des sources proches de cette affaire trop sensible de trafic international de drogue attestent que les autorités françaises ont activé leurs réseaux et sont passées par des canaux directs ou indirects pour obtenir des autorités du pays de la Teranga un traitement plus que privilégié de leur concitoyen. Pour la bonne raison que l’Etat français ne voudrait pas, selon toujours les mêmes sources, que l’un de ses ressortissants soit cité dans cette sale affaire de drogue dure qui attire l’attention du monde entier. C’est donc à la suite d’un fort lobby que le régime a cédé.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com