Des cadres du Club de Bruges réclament le départ de Mbaye Diagne

Quelles sanctions pour Mbaye Diagne après son penalty raté face à Paris? D’une mise à l’écart pendant quelques matchs à un retour prématuré à Galatasaray, possibilité soutenue par certains cadres, tous les scénarios sont envisageables. En tout cas, l’incident a laissé des traces dans le vestiaire.

Il fallait s’y attendre, Mbaye Diagne est désormais persona non grata pour une partie du Club de Bruges. L’attaquant s’est mis à dos une grande partie des supporters et des joueurs, et la tendance va être difficile à inverser. Dès son retour dans les vestiaires du Parc après le match mercredi, il a pu mesurer à quel point son geste avait été logiquement mal perçu par ses coéquipiers.

Le vestiaire divisé concernant Diagne

Selon le Nieuwsblad, Hans Vanaken a cassé une canette de boisson, Simon Deli a tenté d’apaiser la situation après que Simon Mignolet s’en était pris au joueur sénégalais. Cette nervosité a même conduit à d’autres querelles: Emmanuel Dennis et David Okereke ont aussi failli se battre entre eux.

Bref, ce match à Paris a laissé des traces. Si une partie du vestiaire est encore derrière Diagne (Clinton Mata et Odilon Kossounou ont affiché leur soutien sur la publication Instagram où il s’excuse), le reste ne peut visiblement plus voir le joueur de 28 ans en peinture. En effet, certains cadres, comme Vanaken, auraient confié à la direction qu’ils ne voulaient pas continuer avec Diagne, toujours d’après le média flamand. “Sinon, le titre sera en péril”, auraient-ils indiqué.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *