Sept concentrateurs d’oxygène ont été subtilisés dans l’hôpital. Le chef de la maintenance, ainsi que deux autres individus supposés être ses complices ont été interpellés.

Des éléments de la structure avaient constaté, en effet, la disparition de sept concentrateurs d’oxygène sur les 11 reçus au titre de dons.

Informé, le directeur de l’hôpital a alerté les éléments du commissariat du premier Arrondissement. Le 4 septembre dernier, des agents de L’hôpital ont mis la main sur l’une des personnes qui était soupçonnée en possession de deux concentrateurs d’oxygène qu’elle n’a pas pu sortir de la structure sanitaire. Une fois à la police, le chef de maintenance déballe et cite les noms de ses deux présumés complices.

Présentement, ils sont tous en garde à vue au commissariat du premier Arrondissement. Ils seront déférés, ce mardi, devant le parquet, selon nos sources.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici