Les trois suspects (deux Surinamiens et un Ecossais) qui se trouvaient dans l’embarcation où la drogue a été saisie ont bénéficié d’un 3e retour de parquet, rapporte Libération. En attendant d’en savoir plus, il faut dire que la drogue saisie au large de Dakar est le résultat d’un travail qui a nécessité l’implication de plusieurs services. Ce qu’on ne savait pas c’est que la Dea américaine et les services gambiens (Dleag) étaient aussi sur le coup. Et ils ont joué un rôle déterminant dans cette affaire. Des sources autorisées renseignent que le bateau en cause, a accosté pendant quelques jours au Lamin Lodge, en Gambie, où logeait le capitaine, avant de reprendre les eaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici