Chambre criminelle : Le procureur demande 20 ans pour Thialé, et sauve Boy Djinné…

C’est dans la nuit du 9 au 10 décembre 2013 que la victime Hamidou Ly a été at- taquée par les membres de la bande. Le cambiste avait reçu une commande de change de billets de banque. au moment où il a voulu aller rejoindre son client, il a eu la surprise de constater que les pneus de sa voiture avaient été troués. il s’est alors résolu à aller chercher un taxi mais la bande d’agresseurs dont mansour Diop alias Thialé, Amath Dieye et Baye Niass lui est tombée dessus, l’a roué de coups avant de et s’emparer de ses 13.500.000 francs ainsi que de son carnet de chèques. Les agresseurs ont aussi ligoté le petit frère de Hamidou Ly. Alors entendant des cris, le grand frère s’est enquis de la situation avant de sortir son pistolet pour tirer des coups de feu. il parvient à toucher mame Demba Diatta. Les malfaiteurs parviendront à prendre la fuite.

A la barre de la chambre criminelle, les accusés ont contesté les faits qu’ils avaient reconnus à l’enquête préliminaire. Les enquêteurs ont fait des perquisitions chez les prévenus, selon le procureur. Les malfrats ont remis 1.800.000 frs à la personne qui leur a fourni l’informa- tion sur l’opération que devait faire Hamidou Ly. Ils se sont présentés aussi dans différentes banques pour retirer de l’agent avec les chèques volés. Les policiers mis au parfum de ces retraits sont parvenus à cueillir facilement les malfaiteurs dont Ibrahima Cissé et Ndiaga Diagne. D’après le procureur, il y a eu une jonction — un link — de deux bandes d’agresseurs pour commettre ce forfait spectaculaire. Suite à un appel de thialé, des membres sont descendus à Grand Yoff pour commettre un vol. Dans cette zone de Grand Yoff, Hlm Grand Médine et Khar Yalla, les malfrats ont commis plusieurs vols et agressions. D’après la dame Khadiatou Diop, l’accusé thialé est entré dans sa voiture avec une arme à feu pour lui prendre ses bijoux en or. « Je ne suis pas entré dans la maison du Chinois pour l’agresser. C’est un ami qui m’a incité à faire irruption dans un immeuble neuf, à l’intérieur nous avons fait face à un homme sur lequel il a tiré mortellement » a expliqué Ngagne Diagne au juge. « Ce n’est pas normal, le procureur connaît mon nom pourquoi on m’appelle Boy Djinné ? Qu’ils arrêtent de m’appeler par ce nom, cela ne plait pas ma famille », a protesté l’accusé Baye modou Fall. Thialé, Amath Dièye et mamadou Lamine Diallo sont accusés de l’agression mortelle d’un commerçant chinois tandis qu’el Hadj ibrahima Cissé, mansour Diop alias thialé et amath Dièye devaient accusés répondre de l’agression du cambiste au- quel 13.500.000 francs ont été soustraits.

Boy Djinné, se dit victime de sa popularité
il y a eu association de malfaiteurs puisqu’il y a concertation et entente préalable, selon l’avocat général. Le maître des poursuites a requis 3 ans de prison à l’en- contre de Ousmane Tine, 5 ans contre Alioune Diagne, un mandat d’arrêt contre Ndiaga Diagne, et 10 ans de travaux forcés contre les receleurs les receleurs Arfang Fall et Youssapha Wilane. Pour mame Demba Diatta et mamadou La- mine Diallo, 12 ans de travaux forcés pour tentative de vol et la confiscation de l’ensemble des armes. Poursuivant, le re- présentant de la société a requis contre les accusés Amath Dièye et mansour Diop dit Thialé, El Hadj Ibrahima Cissé alias Baye Niass, 20 ans de travaux forcés. estimant que Boy Djiné n’a rien fait dans cette affaire, le ministère public demande son acquittement au bénéfice du doute. Les actes relève de haute criminalité avec 22 cas de vols aggravés. La bande d’agresseurs semait la panique et la terreur dans les quartiers de Dakar comme Grand Yoff, Khar Yalla, Grand Médine. Ce sont des individus très dangereux qu’on doit mettre hors état de nuire et en dehors de la société, a conclu le défenseur de la société.

L’avocat de la partie civile, Be Barro, parle de l’attitude déloyale des accusés vis-à-vis de son client qui a risqué de perdre la vie. La partie civile avait en sa possession 13.500.000 francs, in a donc affaire à un vol aggravé avec usage d’une arme à feu et d’un couteau. Pour Me Barro, les agressions occasionnent des morts d’hommes et les accusés devaient être des hommes et reconnaitre leur forfait. La partie civile qui souffre toujours des séquelles de l’agression à la gorge ré- clame 20.000.000 francs dommages et intérêts.

Quant à la défense, elle estime que l’association de malfaiteurs n’est pas fondée et qu’aucune preuve n’a été fournie pour démontrer l’entente préalable. Selon Me Abdoulaye Tall, le parquet a demandé l’acquittement pure et simple de Baye Modou Fall. en matière pénale, la preuve est libre, mais le tribunal ne doit pas se fonder sur les déclarations d’un co-accusé. Selon Me Ousmane Thiam, l’accusation repose sur les déclarations de Ameth Dièye qui ne dit pas la vérité. on peut juste reprocher à son client el Hadj Ibrahima Cissé d’avoir détenu le chèque de 80 millions. au final, l’affaire est mise en dé- libéré pour le 2 juillet prochain.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com