Les leaders politiques et leurs plénipotentiaires qui prennent part au dialogue n’ont pu trouver un consensus autour du bulletin unique. Les différentes parties ont finalement convenu de la mise sur pied d’une commission technique chargée d’étudier l’applicabilité du bulletin unique. Cette commission devra rendre les conclusions de ses travaux mardi prochain.

Au sortir de La réunion, le Comité technique de la majorité a fait part de son désaccord pour le bulletin unique. Son porte-parole, Cheikh Sarr, a affirmé que « contrairement à ce qui est annoncé un peu partout, faisant croire que la majorité est favorable à l’adoption du bulletin unique, je précise qu’il n’en n’est rien ». Ce dernier estime qu’il faut continuer à travailler sur la base des conclusions que le comité tirera pour que la majorité puisse donner sa position sur cette question précise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici