Pour ne pas être contrôlé positif au cannabis, le basketteur américain DJ Cooper a utilisé l’urine de sa petite amie lors d’un contrôle. Deux ans de suspension lui sont donc appliqués pour fraude et non pour dopage.

Le basketteur américain DJ Cooper a écopé d’une suspension de deux ans de la part de la Fédération internationale de basket (FIBA) après que son test antidopage a montré qu’il était enceinte, annoncent des médias bosniens cités par CNEWS.

Le joueur est suspendu depuis septembre 2018 car son urine contenait de l’HCG, une hormone naturellement secrétée par les hommes atteints d’un cancer des testicules et par les femmes enceintes. Ne souffrant pas d’un cancer des testicules, Cooper a bien utilisé l’urine d’une amie pour ne pas être contrôlé positif au cannabis, révèle Bosnien RTV.

Initialement testé pour dopage, l’ancien joueur de Pau, Gravelines et Monaco sera désormais sanctionné pour fraude. Le sportif restera encore écarté des terrains jusqu’à juin 2020.

Peu après son départ de Gravelines, l’un des dirigeants du club, Hervé Beddeleem, avait confié à l’Équipe que son joueur avait toujours une pipette d’urine sur lui en cas de contrôle impromptu de la FIBA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici