Après le Pds, le Psd « Jant-bi » boycotte Aly Ngouille

La concertation entre le ministre de l’intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, et les acteurs politiques, ce lundi, sur les questions liées à la nouvelle loi sur le parrainage pour la prochaine élection présidentielle de février 2019, se fera sans le Psd « Jant-bi » de Mamour Cissé. L’annonce a été faite par Abbas Cissé, le porte-parole dudit parti ce dimanche, non sans en expliquer les raisons.

« Au Psd/Jant-bi, nous comptons être conséquents avec nous-mêmes. Nous sommes parmi les premiers à avoir alerté l’opinion sur la partialité insupportable de Aly Ngouille Ndiaye. On se rappelle encore sa déclaration tonitruante disant qu’il était entièrement occupé à enrôler, encadrer et faire en sorte que le jour J ses militants soient dans les conditions de réélire son Président Macky Sall au premier tour », a soutenu Abbas Cissé dans « Seneweb ».

« Cet homme là ne s’inscrit pas dans une dynamique d’équidistance des parties prenantes. C’est ça le problème de fond. Nous disons que ce n’est pas possible. Aly Ngouille Ndiaye, aujourd’hui, dans un élan patriotique, si le Président pour une ou mille raisons, ne peut pas le démettre, c’est à lui de lui proposer sa démission pour sauver la concorde démocratique, on ne parle même pas de paix civile », dit-il.

Et d’ajouter: « il n’y a plus de confiance entre les acteurs politiques dans ce pays. On ne sait pas trop à quoi cette situation va nous mener. Il faut justement que cette confiance revienne. Mais ce n’est pas possible qu’on fasse une élection aussi importante qu’une élection présidentielle et qu’il n’existe pas de confiance entre les acteurs. Il appartient à Aly Ngouille Ndiaye de sauver le soldat Macky. Pour toutes ces considérations, le Psd « Jant-bi » n’ira pas à ces concertations ».

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com