C’est maintenant clair, on en sait en peut plus sur quel bois se chauffe le Président Macky Sall. Inutile de revenir sur le débat d’un éventuel 3e mandat. Il n’y a qu’à demander à Sory Kaba et à Moustapha Diakhaté récemment défenestrés de leur poste respectif : Directeur des Sénégalais de l’Extérieur et ministre conseiller du chef de l’Etat. Même si, pour le deuxième  cas de figure dont le limogeage est survenu hier, le chargé de la communication de la Présidence pose sur la table la question de la discipline de Parti.

Il est bon de rappeler que l’ancien Président du groupe parlementaire de BBY, lors de la législature précédente, puis bombardé plus tard ministre conseiller, a, depuis ces derniers mois, servi de sa page facebook comme mur de lamentation et lieu privilégié d’expression. Il se prononce sur tout et ne cache jamais son opinion  même si elle s’avère être aux antipodes de la ligne directrice du Parti.

Et sa sortie dans l’émission « Sen Jotay » a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Par le Décret 2019-1800 du 28 octobre 2018, le locataire du Palais a décidé de mettre fin aux fonctions de son teigneux ministre conseiller à la Présidence de la République.

Les deux hommes se sont donc séparés après dix ans d’âpres batailles démocratiques pour la conquête et l’exercice du Pouvoir.

Toutefois, Moustapha Diakhaté n’est pas et ne sera pas le dernier sur la liste des collaborateurs du locataire du Palais qui vont être mis à la porte. Et les toutes prochaines semaines seront riches en rebondissement politique. Selon nos sources, le Président Macky Sall va procéder bien avant la fin de cette année 2019 à un large drainage de certains de ses  éléments qui lui emboitent le pas. En effet, deux décrets de limogeage sont déjà dans les tiroirs de « Sall Ngari » qui va se séparer de deux membres très influents de son Gouvernement et Parti dont nos préférons taire pour le moment les noms.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici