Affaire Bassirou Faye : La Chambre criminelle d’appel exige la présence du témoin principal

Le policier Sidy Mohamed  Boughaleb, reconnu coupable du meurtre de l’étudiant Bassirou Faye et condamné à 20 ans de travaux forcé doit prendre son mal en patience. Insatisfait de cette condamnation de la chambre criminelle d’instance de Dakar, il a, par le biais de ses avocats interjeté appel. L’affaire a ainsi été appelée à la barre de la chambre criminelle d’appel, hier, mais elle n’a pas été jugée. Elle a été renvoyée à la prochaine session, c’est-à-dire le 29 avril prochain sur demande des avocats de la défense. Ces derniers demandent à la comparution des 50 témoins cités dans le dossier.

Pour sa part, le président de la Chambre criminelle d’appel a insisté sur la présence de Sette Diagne, le principal témoin dans cette affaire. « Il faut que l’étudiant Sette Diagne comparaisse à la prochaine audience. Si nous sommes là, c’est à la suite de ses déclarations. Il est un témoin crucial  dans cette affaire », a indiqué le Président de la Chambre criminelle d’appel de Dakar. A noter que les deux policiers témoins dans cette affaire, en l’occurrence Vieux Badji et Abdou Diaw sont présentement en mission au Mali.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com