Acte contre-nature : Jamra dénonce le retour du lesbianisme…

L’ing Jamra et l’Observatoire de veille et de défense des valeurs culturelles et religieuses « Mban Gacce » ruent dans les brancards. Leurs bureaux exécutifs se disent scandalisés par la vidéo circulant sur les réseaux sociaux mettant en scène deux jeunes lycéennes s’embrassant goulument devant leurs camarades de classe ébahies. Dans un communiqué, ils exhortent les autorités à tirer cette affligeante affaire de collégiennes lesbiennes au clair. Et ce disent-ils, ne fut-ce que pour sauvegarder moralement d’autres jeunes filles, réduisant ainsi pour elles le risque, toujours réel, de se laisser fasciner sur ces pentes glissantes de la débauche, si rien n’est fait ».

A cet effet, souligne le document; « elle avait alerté plusieurs web de soutien aux lesbiennes, à travers le monde et y vilipendait énergiquement l’Etat sénégalais, lui reprochant de refuser d’abroger l’article 319 du Code pénal qui condamne les unions contre-nature ». Le plus désopilant, chez ces jeunes adeptes des unions contre-nature, c’est qu’ils (elles) ne se limitent plus à présent à défier la société en foulant ouvertement aux pieds ses bonnes moeurs, par des actes publics d’ouvrage à la pudeur, mais entreprennent à présent de dérouler un prosélytisme malsain, ciblant surtout des enfants mineur(e)s », s’insurgent Jamra et Mban Gacce.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com