Le village de Guéreo a été le théâtre de la cérémonie de lancement de la campagne d’immersion de pots à poulpes, hier. A l’occasion, 6000 pots à poulpes ont été immergés pour permettre à l’espèce une reproduction convenable.Aen croire l’Adjoint du Directeur des pêches maritimes, “les difficultés qui ont été notées au niveau de cette pêcherie, c’est qu’il n’y avait pas assez d’habitats pour permettre la reproduction de cette espèce”.Sidya Diouf explique ainsi que, c’est fort de ce constat que les autorités ont pensé qu’il fallait réhabiliter ces habitats avec un matériau non polluant comme des pots fabriqués à base de sable pour préserver la pureté de l’espace marin. Dans cette lancée, M. Diouf indique que, pour cette campagne, 19000 pots ont été commandés, mais précise-t-il, “pour Guéreo c’est 6000 pots, 5000 pour la région de Dakar, 2000 pour la région de Fatick à Djifer-Palmarin et le reste sera immergé dans le département de Mbour”. Dans cet ordre, Sidya Diouf fait savoir que cette campagne a couté 17 millions de nos francs dont les 16 ont été financés par l’Union Européenne,dans le cadre desaccords de pêche et de l’appui sectoriel de la pêche artisanale

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici