Sonko et Tullow oil : Par devoir de vérité (chronique de I. L. Faye)

Le pétrole Sénégalais n’a pas fini de livrer tous ses secrets. De révélations en révélations. De scandales à scandales, la malédiction est, pour le moment, au tournant de corruption, de malversations mais surtout d’accusations. Si le cas Aliou Sall est en train, pour le moment, d’être rangé aux oubliettes, un autre dossier s’ouvre. Ce jeudi matin des journaux ont mis à nu une affaire scabreuse à laquelle serait dangereusement mêlé le candidat à la candidature pour la présidentielle du 24 février prochain, Ousmane Sonko.

L’affaire des 94 milliards à laquelle on tente, instamment, de le lier semble vraiment bricolée et cousue de fil blanc. Mais ce cas mérite plus d’attention et de circonspection. Les entre-tournures semblent sérieuses et donnent matière à penser surtout par rapport à l’engagement et au positionnement de Ousmane Sonko.

En effet, Le président du Pastef est réputé nationaliste et dénonce toute ingérence et hégémonie des puissances ou multinationales étrangères au Sénégal. D’aucuns même le taxe de radical et sont assez partagés par rapport à sa position sur le franc CFA. Alors comment Ousmane Sonko qui incarne l’intégrité et la bonne gouvernance peut-il être lié à une affaire si nébuleuse ?

Par devoir de vérité, le candidat de la Coalition «Sonko Président» doit tirer au clair ces accusations. Il devra édifier l’opinion nationale et internationale sur les tenants et les aboutissants pour rassurer. Cette information avérée ou pas pourrait le discréditer et amener beaucoup d’électeurs à douter de son intégrité…

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com