Réception du TER: Macky calme les mécontents

La réception du Train Express Régional (TER), sur le trajet Diamniadio – Rufisque – Dakar et l’inauguration de la gare ferroviaire de Dakar, le 14 janvier prochain, l’indemnisation équitable et intégrale des populations impactées, la relance de Dakar – Bamako – Ferroviaire (DBF) ainsi que la réhabilitation prochaine de ladite ligne de chemin de fer sont des préoccupations du Chef de l’Etat, réitérées hier, mercredi 9 janvier, en Conseil des ministres. Aussi Macky Sall exhorte-t-il le gouvernement à l’entretien et la maintenance des infrastructures publiques en service.

Le président Macky Sall engage le Gouvernement à veiller à l’indemnisation équitable et intégrale des populations impactées par le TER et la sécurité ferroviaire notamment sur la prochaine exploitation technique et commerciale du TER et des 14 gares réalisées. «Dans ce cadre, le Président de la République demande au Gouvernement de veiller à l’indemnisation équitable et intégrale des populations impactées par le projet et de poursuivre la sensibilisation des populations et des usagers sur les problématiques de sécurité ferroviaire et, plus généralement, sur la prochaine exploitation technique et commerciale du TER et des 14 gares réalisées», lit-on dans le communiqué du Conseil des ministres d’hier, mercredi 9 janvier 2019, dans lequel il invite le Gouvernement «à mettre en œuvre tous les engagements du ressort de la Partie sénégalaise, afin d’assurer la relance de Dakar – Bamako – Ferroviaire (DBF) ainsi que la réhabilitation prochaine de ladite ligne de chemin de fer.»

Toujours dans le cadre de la relance du Chemin de Fer et le développement des transports ferroviaires, Macky Sall informe les membres du conseil de la «réception du Train Express Régional (TER), sur le trajet Diamniadio – Rufisque – Dakar, et de l’inauguration de la gare ferroviaire de Dakar, sous sa présidence, le 14 janvier 2019. Ces deux évènements historiques et symboliques, marquent son attachement particulier au développement du réseau et des transports ferroviaires afin de mieux sécuriser la mobilité urbaine et interurbaine rapide et à moindre coût. Ainsi, le Chef de l’Etat indique que le TER doit s’insérer dans le développement urbain global des communes, zones et localités traversées ou polarisées», note la source.

Déjà, face à la presse, lundi dernier 7 janvier, devant le site de maintenance de Colobane, le collectif des impactés du TER de Dakar a interpelé directement le président de la République, Macky Sall, sur ce qu’il qualifie d’injustice par rapport à l’indemnisation des victimes des travaux du projet. Non sans menacer, si rien n’est fait pour corriger cela, de perturber l’inauguration des chantiers du TER, le 14 janvier prochain, par une mobilisation avec du rouge partout sur les rails.

Par ailleurs, appréciant la maintenance des ouvrages et équipements publics, le président de la République souligne «les efforts significatifs consentis depuis 2012 par l’Etat du Sénégal pour accélérer, sur l’ensemble du territoire national, la réalisation notable de plusieurs infrastructures publiques dans tous les secteurs du développement économique et social, avec comme objectif majeur, l’amélioration durable du bien-être des populations. Dès lors, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement de veiller, en relation avec les acteurs publics et privés impliqués, à la prise en charge, à travers un dispositif de suivi cohérent et performant, de l’entretien et de la maintenance des infrastructures publiques en service», conclut le texte.

Sud Quotidien

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com