Vente de parcelles illégales : Le maire de Bambaly arrêté

Depuis plus de deux ans, une vente de parcelles à usage d’habitation moyennant 50 ooo F Cfa la parcelle  oppose le maire de Bambaly, Modou Ndiaye, à certains de ses administrés  qui ont versé cette somme pour acquérir un terrain. Munis de leur quittance et après d’incessants va-et-vient, les demandeurs ne réclamant qu’une chose : qu’on dise à chacun « voici ta parcelle ! » Lassés d’attendre, certains ont ainsi porté plainte contre le maire Modou Ndiaye. Le procureur le convoque et l’entend, avant de le relâcher au bénéfice du doute. La vente de parcelles à laquelle il a procédé était illégale pour le commun des mortels puisque ni le cadastre, ni les autorités administratives, ni même son conseil municipal n’ont été impliqués dans le processus de lotissement encore moins de vente des quatre parcelles.

Lors de la deuxième convocation, il est arrêté avec son secrétaire municipal et son deuxième adjoint. Les deux seront libérés et lui placé sous contrôle judiciaire. Depuis lor, ses déplacements étaient assujettis à une autorisation. Savait-il exactement ce que cela voulait dire ? Toujours est-il que les rendez-vous qu’il devait avoir avec le juge n’auraient pas été respectés à la lettre. Le déplacement qui a été la goutte qui a fait déborder le vase fut celui qu’il a effectué à Dakar pour aller encourager Sadio Mane lors du match Senegal-Soudan en tant que maire de Bambaly, village natale de la star. Malheureusement, il a été cueilli pour la troisième fois puisque le voyage n’était pas autorisé.

Depuis lors, il est à la maison d’arrêt  et de correction de Kolda. Son absence à l’audience que le Chef de l’Etat a accordée aux élus locaux de Sedhiou lors de sa tournée économique a été ressentie. La somme de 2 millions de F Cfa issue de la vente des 40 parcelles devra être remboursée par le maire.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com