Scission du comité des supporters « Allez Casa » : Malamine Tamba se confie et batte en brèche les accusations…

 Le président du comité des supporters « Allez Casa », Malamine Tamba est, dans un entretien accordé à Thieydakar, revenu sur la crise qui secoue le comité des supporters du club fanion de la région du sud avec deux comités des supporters. A cet effet, M. Tamba qui est accusé de malversation et de gestion opaque par la bande à Abdou Karim Diatta a tenu à apporter une réplique à ces derniers qu’ils qualifient de mécontents. Mieux, dit-il, le principal groupe animateur de cette fronde et de cette défiance vis-à-vis du Casa Sports et de son Comité des Supporters, est composé de personnes sanctionnées en application par la charte du comité des supporters. Suivez cet entretien….

Vous êtes le président « Allez Casa », une situation insolite prévaut actuellement de votre organisation avec désormais deux camps de supporters.

Y’a-t-il réellement une scission au sein de Allez Casa ?

Cette situation est l’œuvre d’un groupe de tout au plus 50 personnes se réclamant d’une association indépendante du Casa Sports. Aux yeux de l’institution qu’est, le Casa Sports dont dépend officiellement le comité « Allez Casa », il n’y a qu’un Comité de supporters « Allez Casa » reconnu comme tel.

Selon vous quels sont les véritables motifs de cette division ?

Ce que vous appelez division provient de l’application de nos textes en l’occurrence le règlement intérieur et la Charte du Supporter du Comité « Allez Casa ». Ces deux textes majeurs fondent la discipline du groupe des supporters du Casa Sports. Ils encadrent le comportement disciplinaire du supporter. Ils comportent en outre des principes de gouvernance dans l’administration et la gestion des ressources du Comité.

A titre d’exemple, l’article de notre règlement intérieur dispose en son point C « Tout membre du Comité Allez-Casa auteur de malversations financières, de détournements de biens appartenant au Comité, à une section et/ou à un sous-comité, est démis de ses fonctions et ne sera plus rééligible dans les instances dirigeantes des différentes cellules de « Allez-Casa », sans préjudice des poursuites judiciaires devant les tribunaux et juridictions compétents. »

Ce qu’il faut constater pour le regretter c’est que le principal groupe animateur de cette fronde et de cette défiance vis-à-vis du Casa Sports et de son Comité des Supporters, est composé de personnes sanctionnées en application de cette disposition.

Parmi elles, il y’ a deux candidats malheureux à l’élection consécutive à l’Assemblée Générale de renouvellement de la section Allez Casa de Dakar en 2014 ; un au poste de président et un autre au poste de vice-président. Ces candidats étaient battus à la régulière et de façon tout à fait transparente, le vote ayant eu lieu à bulletins secrets.

Malheureusement, les textes précités qui ont contribué au succès que connait le Comité Allez Casa ces dernières années ne seront pas battus en brèche.

Cette fronde s’explique par ailleurs par la difficulté éprouvée par des membres à s’adapter aux changements de l’environnement de Allez Casa et du Casa Sports sur le plan managérial. Au fait par ceux-là qui animent la fronde, vous trouvez des personnes qui vous citent tout le temps les pratiques mises en place depuis 1979 qui ne seraient pas respectées.

Au rang de ces pratiques, ce sont les assemblées générales d’information hebdomadaire (tous les jeudis) et les réunions du Comité Directeur tous les lundis. Aujourd’hui, tout supporter de Allez Casa à Dakar est affilié à un sous-comité qui se réunit régulièrement. Aujourd’hui, nous avons les moyens d’information et de communication des plus efficaces pour relayer l’information à temps réel.

L’autre pratique qui tient à la gorge le football africain en particulier sénégalais, qui n’épargne aucun club sénégalais, c’est les pratiques occultes ou « khon ».

Au Sénégal, vous trouvez dans les clubs de groupes de personnes soucieuses de capturer les maigres ressources. Certaines d’entre elles s’arrosent souvent la prérogative ou des pouvoirs surnaturels à même de faire gagner des équipes à travers leurs talismans et autre arsenal maraboutique. Ces personnes ne sont souvent astreintes ni à une obligation de rendre compte ni à une obligation de résultats. Tout refus de d’affecter des ressources dans de tels secteurs qui échappent à tout contrôle, suscite parfois une levée de boucliers.

Pour une image attractive et socialement responsable du football, personne ne devrait bénéficier d’une quelconque immunité ni d’amnistie en matière de respect de l’obligation de rendre compte.

Cette situation traduit tous les défis d’adaptation aux changements auxquels fait face le football de notre pays et plus particulièrement les clubs traditionnels.

Tout le monde parle de professionnalisme, rares ce sont les acteurs prêts à accepter les ruptures qu’impose le professionnalisme.

En s’enlisant dans ces pratiques peu propices au professionnalisme, notre football s’éloigne tous les jours des ressources humaines de qualité mais aussi des potentiels investisseurs dont il a besoin pour aller de l’avant.

Le secrétaire général du mouvement « Allez Casa authentique » Monsieur Abdou Karim Diatta parle de manipulation en interne, le nom du président Seydou Sané est même évoquée.

Portez-vous cet avis ?

J’ai du mal à répondre à une question qui évoque le nom d’une personne sous suspension dument prononcée par la structure dont je dépends en ma double casquette de vice-président du Casa Sports et de président de Allez Casa.

Il devrait savoir raison gardée et être cohérent dans son argumentaire et son combat voué à l’échec. C’est après avoir répondu à la convocation de la commission de discipline mise en place par le Casa Sports, après avoir interjeté appel sans succès d’ailleurs qu’il évoque une autonomie que ses amis et lui regroupés dans une association ou mouvement « Allez Casa authentique » aurait vis-à-vis du Casa Sports.

Allez Casa originel et authentique est celui créé en 1979 à la suite du griot mandingue Djali Madi Cissoko pour soutenir le Casa Sport qui devait affronter le Jaaraf de Dakar, était, reste et sera le Comité des supporters de ce club fanion de la région naturelle de Casamance.

Le Comité des Supporters Allez Casa authentique est celui des supporters du Casa Sports dirigé par Feux Aliou Badji, Massy Mandiang, (Paix à leurs âmes), Seyni Sadio, Ibou Faye Sagna, Atab Sambou, que je dirige aujourd’hui. Celui-ci qui n’est mu par aucun intérêt que de soutenir le Casa Sports, l’un des rares traits d’union et espace de solidarité entre les fils de Casamance.

Le Comité Allez Casa s’est par ailleurs évertué à soutenir les équipes de la région naturelle de Casamance en déplacement à Dakar en leur offrant l’accès gratuit au siège du Casa Sports à Dakar et quelques fois en leur accordant un accompagnement financier symbolique. Le Comité Allez Casa accueille également dans cette maison des équipes venant de Kaolack, Mbour, Tamba et Thiès.

Maintenant, si ses acolytes et lui ont créé une association ou un mouvement dénommé « allez casa authentique », qui n’a rien à voir avec le Casa Sports, pourquoi viennent-ils alors au stade supporter le Casa qui dit à qui voudrait l’entendre qu’il ne les reconnait pas.

De quel titre, de quel statut ou de quel un groupe de personnes peut-il se prévaloir pour supporter par la une équipe qui ne leur reconnait pas ?

C’est inédit, ce droit de supporter par la force une équipe de football sans son consentement !

Une équipe de football peut ne pas avoir de supporters mais c’est une curiosité historique de voir un groupe de supporters sans club, sans équipe.

Ce groupe continue depuis la saison 2017-2018 de s’illustrer d’une façon totalement singulière à venir dans les stades (une fois à Mbour et une fois à Dakar) supporter un club dont les joueurs ne les saluent ni avant ni après le match.

Monsieur Abdou Karim Diatta a même déclaré que c’est Seydou Sané qui m’a porté à la tête de Allez Casa, alors qu’il est connu de tous que quand j’étais élu à la présidence du Comité, Monsieur Seydou Sané n’était pas encore président du Club. Mieux, je suis au Comité Directeur du Casa Sports mais aussi au Comité Allez Casa bien avant certaines personnes dont lui. Bien des hommes et des femmes qui ont dirigé le Casa Sports et Allez Casa de 2000 à nos jours sont en vie pour me démentir ou confirmer mes propos.

Monsieur le président du Casa Sports Seydou Sané est bel bien dans son rôle de régulation de la vie du Club. C’est lui Seydou Sané pourtant qui a permis à ceux-là qui l’accusent aujourd’hui d’être pour un camp ou un autre, d’avoir pu prendre part à l’AG du Comité Allez Casa tenue le 22 octobre 2017, à Dakar, pour avoir versé la cotisation annuelle de 65.000 FCFA du sous-comité de grand Dakar qui se mue aujourd’hui en « allez casa 2 »

Cet acte d’apaisement n’avait été pas en son temps bien compris de tous. Mais, il était d’une grande portée et une grande opportunité offerte à tous de se ressaisir. D’autant que ce jour, les équivoques et les zones d’ombres furent levées.

Sur les 12 sous-comités qui composent la section Allez Casa de Dakar en 2017, seul le sous-comité de Grand Dakar aujourd’hui dans une logique de défiance, n’avait pas versé sa cotisation annuelle avant cette Assemblée Générale du 22 octobre 2017, ni versé l’argent de la vente des cartes de membre, qui étaient des conditions sine qua non pour accéder aux travaux. La pilule fut difficile à avaler par les autres sous-comités dont des plus importants en termes de nombre de membres, qui vont par la suite se plier à la demande d’indulgence faite par la délégation du Comité Directeur du Casa Sports dirigée par Monsieur Seydou Sané de laisser les membres de ce sous-comité prendre part aux travaux de l’Assemble ordinaire.

Il convient de rappeler à ce propos que Monsieur Karim Diatta a partagé avec moi et les autres collègues le Comité Directeur de Allez Casa section de Dakar où il a été relevé de ses fonctions de coordonnateur de la Commission Finances, Sponsoring et Marketing en application des textes susmentionnés qui encadrent le Comité des Supporters Allez Casa.

Cela montre encore que les arguments qu’avancent nos frères et amis dans le but de dénigrer les dirigeants du club à des fins inavouées ne tiennent nullement la route.

Pensez-vous réussir à reformer le bloc d’antan ?

On ne cesserait jamais de le dire, le Casa Sports a suffisamment communiqué là-dessus. Il n’y a pas deux Allez Casa en son sein. Dans sa logique de médiatisation, ils peuvent nourrir le projet de continuer à venir de temps en temps dans les autres stades du Sénégal autre que Aline Sitoe se mettre à l’écart pour les photos de la presse et pour les beaux yeux de personnes gênées par le savoir-faire et le savoir-être du Comité des Supporters Allez Casa du Casa Sports.

Pour aller à la Coupe du Monde par exemple, ce mouvement qui se nomme « allez casa authentique » dont Abdou Karim serait le secrétaire général m’a soumis la liste des membres de la section Allez Casa de Ziguinchor retenus pour aller en Russie, comme il a été demandé à toutes les sections Allez Casa. C’est lui d’ailleurs Monsieur Abdou Karim qui m’a transmis par écrit la liste de la section de Ziguinchor au nom du président Malick Diédhiou.

Un jour, ils sont partie intégrante de Allez Casa dirigé par Malamine TAMBA, qui, j’insiste, est le Comité des Supporters du Casa Sports, un autre jour, ils sont « autonomes, authentiques. »

C’est dire que des faits et des actes par eux générés les contredisent quotidiennement.

Ceci étant dit, je voudrais inviter mes sœurs, mes frères et amis à savoir raison garder pour revenir à la maison mère, dans la famille du Casa Sports qui réunit les sénégalais de toutes confessions, de toutes ethnies, de tous bords politiques.

Si c’est vraiment le Casa Sports qui est l’unique raison de leurs déplacements en groupe solitaire dans les stades tout en restant ignorés par les athlètes sur le terrain et les dirigeants du Club, ils devraient finir par revenir à la raison pour rejoindre leur famille naturelle du Casa Sports. Encore que bien de ces personnes ne font l’objet d’une quelconque sanction de la part du Casa Sports et du Comité Allez Casa.

 

Vous préparez votre assemblée générale ce 17 novembre 2018, l’occasion parfaite pour arrondir les angles ?

Je saisis cette occasion pour rappeler que l’Assemblée Générale prévue le 17 novembre 2018, à Ziguinchor, verra le renouvellement et du Comité Directeur du Casa Sports et la mise en place du bureau du Comité National Allez Casa. Elle verra en outre l’adoption de nouveaux textes qui vont régir la vie et le fonctionnement du Casa Sports dont celui de ses organes que sont le Comité des Supporters Allez Casa, l’Association des Anciens Joueurs ainsi que le Comité des Sages.

Des décisions importantes pour le Casa Sports vont sortir de ces importantes Assemblées Générales.

C’est l’occasion de débattre des sujets d’intérêt pour le Casa mais l’opportunité pour renouveler l’acte d’allégeance le liant à cette plus équipe de football qu’est le Casamance Sporting Club plus connu sous le Casa Sports.

Après, les distances pourraient être longues, très longues pour rattraper à pied un train à grande vitesse.

Je réitère l’appel au retour à la famille du Casa Sports, comme d’autres l’ont d’ailleurs fait à moult occasions. Même ceux qui sont sous suspension par le Casa Sports ont l’opportunité rêvée de s’amender auprès de la direction du Club et de revenir à la maison mère.

J’en connais qui versaient de chaudes larmes quand perdait le Casa Sports, leur club de cœur.

Deux camps du comité de supporters de Allez Casa dimanche dernier Gorée-Casa Sport. Que vous inspire cette situation ?  

Nous nous indignons de ce qui s’est passé le 4 novembre 18, au stade LSS et qui porte atteinte à l’image du Casa Sports. Nous pensons que les responsables de ces actes de sabotage avec l’intention certaine de ternir l’image du Casa Sports et de son Comité des supporters, vont enfin comprendre au regard de ce qui s’est passé avant et à la fin du match, qu’il est temps de revenir à la raison.

 

Est-ce que le club a pris une décision pour trancher en faveur d’un camp ? 

Il convient de rappeler un certain nombre d’actes et de faits pour mieux apprécier la position et les mesures prises par le Casa Sports dans ce feuilleton qui perdure.

Le premier acte posé par ce groupe remonte au 3 mars 2018, lors du match de championnat de Ligue, opposant MPC au Casa Sports, au stade Caroline Faye de Mbour. C’est une des rencontres les plus médiatisées du championnat en raison de la fête de football qu’organise toujours lors de tels matchs opposant les deux équipes, notre ami et membre de Allez Casa, le président Mbaye Diouf Dia.

A la veille de ce match donc, le Casa Sports sortit un communiqué le 2 mars 2018 pour se démarquer de l’initiative du sous-comité de Grand Dakar de se déplacer et de supporter l’équipe du Casa Sports non sans rappeler que « … la seule entité habilitée à se déplacer et à supporter le Club, aux côtés du comité local de Mbour, est le Comité Allez Casa de Dakar, légalement constitué et dirigé par le Président Malamine TAMBA. Par conséquent, le Comité Directeur appelle le sous-comité de Grand Dakar à la retenue et le tiendrait pour responsable de tout incident qui pourrait arriver lors de ce match à Mbour. »

 

En dépit, de ce communiqué on ne peut plus clair, les membres de ce sous-comité décidèrent de violer l’interdiction et de défier ainsi la direction du Club. Des personnes responsables de cette défiance furent convoquées par la commission de discipline du Casa Sport mise en place par le Casa Sports. Elles refusèrent de déférer à la convocation. La Commission de discipline prit la décision de les suspendre jusqu’à comparution. Le Casa Sports communiqua cette décision à toutes les associations sportives de ce pays en charge du football (FSF, Ligue Sénégalaise de football professionnel) mais aussi le ministère des sports, les ligues régionales ainsi que les démembrements de la police nationale, à toutes fins utiles afin que nul n’en ignore.

A la suite du franc succès enregistré par le lancement officiel de la campagne de Allez Casa en faveur des lions de football en route pour Russie 2018, présidé le 15 avril 2018 par le ministre des Sports Monsieur Matar Ba, en présence du président du Casa sports Monsieur Seydou Sané, de Maître Augustin Senghor de la Fédération Sénégalaise de Football, de Monsieur Thierno Seydi parrain de la manifestation et de nombreuses autorités politiques et sociales, une structure dénommée cette fois-ci « section allez casa 2 » annonça le lancement pour le 22 avril 2018 de sa campagne en faveur des lions, sous l’égide du 12Gaindé.

Le 21 avril 2018, un communiqué du Casa Sports informa l’opinion qu’il n’existe point dans les rangs de son Comité de Supporters connu sous le nom de Allez Casa, un quelconque « Allez Casa 2. » Le Casa Sports invita toutes structures sportives, administratives, politiques et autres acteurs à tirer toutes les conséquences d’un quelconque compagnonnage, partenariat et/ou appui de quelque nature que ce soit à une structure dénommée « Allez Casa2. »

Il ajouta qu’il n’existe qu’un seul Allez Casa au sein du Casa Sports reconnu comme tel sous la direction de Monsieur Malamine TAMBA.

Ce qui précède montre à souhait la défiance de ce groupe de tout au plus 50 personnes vis-à-vis du Casa Sports et du Comité Allez Casa.

C’est à bon droit donc que la direction du Casa est intervenue pour rappeler à l’ordre des personnes qui ont volontairement choisi la voie de la défiance pour la cohésion interne. Elle ne l’a pas fait en faveur d’une personne ou d’un camp.

Est-ce que cette division n’influe pas sur les résultats du club ? 

Un footballeur professionnel est de prime à bord concentré sur ce qui se passe sur la pelouse.

Je reconnais tout de même que la cacophonie volontairement distillée, le dimanche 4 novembre 2018, avec une sonorisation qui portait, pouvait d’une façon ou d’une autre empêcher la transmission de messages du Comité des Supporters Allez aux joueurs. C’était fait à dessein

Fort heureusement que nos joueurs ont compris déjà avant le match la tenue à observer dans cette partie. Ils savent compter sur leurs vrais supporters. Ils sauront les distinguer des personnes qui viennent au stade pour fêter la défaite du club et qui voudraient certainement voir leur équipe en mauvaise posture.

Quels sont vos rapports avec le 12e Gaindé ?

Avec le 12eGaindé, nous partageons le Sénégal. Nous avons une passion commune, celle de porter les couleurs nationales de notre pays à travers le sport, l’accompagnement de nos sportifs.

Le 12e Gaindé est une association qui œuvre pour l’essentiel dans l’accompagnement des équipes nationales.

Supporter d’un Club, le Casa Sports, le Comité Allez Casa s’est voulu un ambassadeur du football sénégalais et s’est mis depuis les années 1984-85 au service des équipes nationales mais aussi des équipes sénégalaises engagées dans des compétitions africaines. Sur la route de la CAN de 1986 tenue au Caire, en Egypte, Allez Casa était l’un des rares groupes de supporters constitués pour pousser les lions à la qualification.

Au-delà, de l’accompagnement des équipes nationales, Allez Casa a la particularité de contribuer quotidiennement au développement de notre football national par sa chorale qui contribue à attirer les spectateurs dans les stades. Allez Casa est aussi l’un des pourvoyeurs des équipes du Sénégal en ressources financières. Il est un gros client du football sénégalais.

Avec le 12e Gaindé sans la présence de son président Issa Laye Diop, nous avons partagé la même résidence en Russie sans le moindre problème. Les deux entités ont tenu d’elles-mêmes dès leur arrivée une réunion pour s’organiser, relever ensemble les défis organisationnels et logistiques et mieux réussir la mission commune.

Maintenant, tout le monde est témoin de l’activisme de Monsieur Issa Laye au côté de personnes suspendues par le Casa Sports, celles-là mêmes qui sont aujourd’hui dans la logique de la présente fronde contre le Comité des Supporters Allez Casa. Tout le monde l’a vu tout au long de la période qui a précédé la coupe du monde exhiber ses nouvelles recrues comme des trophées de guerre.

Nous avions d’ailleurs attiré en son temps l’attention de Monsieur le Ministre des Sports.

Malgré tout, Allez Casa a fait preuve de fair-play, d’élégance et de solidarité envers le 12eGaindé. C’est ainsi que les démarches du Comité Allez Casa en vers le Groupe Atépa Technologie pour un appui financier à sa participation à la Coupe du Monde ont été élargies au 12e Gaindé. Les deux entités avaient obtenu la même subvention de 5.000.000 FCA de ce groupe dirigé par Monsieur Pierre Goudiaby Atépa.

En tout état de cause, Allez Casa ne va disparaitre ni renoncer à ses ambitions de conquérir le monde après l’Afrique au profit de qui que ce soit.

On vous rapproche ne pas porter les couleurs nationales en supportant l’équipe nationale de football. Que répondez-vous ?

C’est un rafistolage mineur pour parler comme le Professeur Cheikh Anta Diop.

Le vert-blanc hérité des pères fondateurs de Allez Casa est celui-là qu’arborent nos équipes nationales. Il ne serait être troqué contre une autre couleur pour le plaisir des gens visiblement gênés et outrés par l’ascension de Allez Casa, son savoir.

Lors du match Sénégal- Soudan du 13 octobre 2018, ceux qui ne veulent pas voir Allez Casa avec ses spécificités, ses sonorités, n’ont voulu ni voir ni commenter le spectacle offert par ce groupe de supporters made in Sénégal, avec les couleurs nationales qui flottaient tout au long de la tribune découverte centrale et le jet de ballons aux couleurs de notre pays.

Ils ne veulent pas non plus voir ni reconnaitre le drapeau national sur nos teeshirts. C’est un déficit criard d’honnêteté intellectuelle. Mais c’est peine perdue pour eux. Heureusement d’ailleurs que le Ministre des Sports Monsieur Matar Ba a clos le débat.

Demain, ils vont surement nous reprocher de chanter et de danser comme nous le faisons. Ce qui ressemble à une diabolisation nous renforce et fortifie.

Que répondez- vous à ceux qui vous accusent de gestion nébuleuse et solitaire ?

C’est vraiment de la provocation qui met très à l’aise pour sérier les activités qu’une gestion nébuleuse de maigres ressources n’aurait permises.

La question me permet de rappeler qu’en février 2014, à l’Assemblée Générale qui a vu mon élection, à la tête de la section Allez Casa de Dakar, il n’y avait pas de rapport financier.

L’équipe actuelle du Comité Allez Casa n’a hérité que d’un cachet. Elle n’a pas bénéficié d’une passation de services. Il n’y avait de Fair-Play administratif entre l’équipe sortante et la nouvelle.

On nous parlait d’un compte ouvert dont nous ne savons jusqu’ici ni les tenants et les aboutissants. Les invitations à éclaircir cette situation n’ont rien donné jusqu’ici. Les acteurs sont toujours, ils peuvent intervenir pour me démentir.

Nous avons dû ouvrir un autre compte bancaire, retrousser les manches pour travailler à l’élaboration de documents d’orientation et d’encadrement de la vie associative. Il en est ainsi de la Charte du Supporter Allez Casa, du règlement intérieur, de la structuration du Comité en Commissions afin de faire participer tous à l’œuvre d’édification d’un Allez Casa fort et davantage professionnel. C’était aussi une stratégie d’auto-apprentissage des membres.

Les succès connus par Allez Casa de nos jours est l’œuvre de femmes et d’hommes qui ont accepté de se sacrifier pour peser brique par brique et arriver à ce stade. Nous avons aujourd’hui pu mettre en œuvre de projets sociaux en faveur de nos membres dont le projet : Un Supporter un permis de Conduire et une Supportrice un crédit, sur fonds propres.

Le 18 novembre prochain, nous allons procéder à l’inauguration de la cafétéria au stade Aline Sitoe Diatta de Ziguinchor, qui rentre dans le cadre de la promotion des activités sociales en faveur des supporters. Aussi, nous procèderons à la remise d’un chèque de 500.000 FCFA à l’hôpital régional de Ziguinchor à titre de contribution à la suite du téléthon qu’il a récemment organisé.

Je rappelle que le Comité Allez Casa a régulièrement contribué à la prise en charge des équipes du Casa Sports notamment lors de leur séjour à Dakar, de façon tout à fait traçable et lisible.

Des formations sont régulièrement organisées pour renforcer la communication, la citoyenneté et le civisme dans les rangs des supporters mais aussi dans le domaine de la sécurité et du secourisme. Des ateliers de mise à niveau sont par ailleurs en partenariat avec la Fédération Sénégalaise de Football et la Ligue Sénégalaise de Football professionnel en matière de règles qui gouvernent le fair-play

Franchement, une gestion nébuleuse du Comité Allez Casa et de maigres ressources faites essentiellement de cotisations, de dons n’aurait pas permis de réaliser de telles activités. Nous avons depuis 2014, ouvert un compte bancaire avec un chéquier dont les signataires sont bien identifiés.

Depuis 2014, nous avons régulièrement tenu des assemblées ordinaires d’information pour soumettre les rapports annuels tant financiers que d’activités à la critique et l’approbation des membres.

Quand nous revenions de la Coupe du Monde, nous nous sommes volontairement soumis à l’obligation de rendre compte à l’occasion de la journée d’évaluation organisée le 21 juillet 2018. Le rapport qui contient des recommandations pour une meilleure participation des supporters sénégalais dans des compétitions internationales mais aussi les aspects financiers (l’exécution des dépenses faite sur l’agent reçu des partenaires et sponsors), est soumis au Ministre des Sports, à la Fédération Sénégalaise de Football, à la direction du Casa Sports voire même les tiers qui en font la demande. Il a été présenté à la presse.

Je dois rappeler que les principaux animateurs de la fronde actuelle étaient préposés aux finances et ont eu à présenter des rapports financiers de 2014 à 2016.

Allez casa s’est volontairement soumis à l’obligation de réédition des comptes de 2014 à nos jours. Les documents et les vidéos sont là pour l’attester.

On peut tout nous reprocher sauf une gestion nébuleuse. Au contraire, ceux qui ont du mal à s’adapter aux exigences de la reddition des comptes et aux autres règles de bonne gouvernance qui sanctionnent sévèrement ce que vous appelez gestion nébuleuse, peinent à suivre.

Sur l’autre partie de votre question, à Dakar, nos instances se réunissent régulièrement et en coordination avec les autres sections sur toutes les questions majeures en présence de nos sages. Le tout en rapport avec la direction du Casa Sports.

Outre les sessions décentralisées du Comité Directeur de Allez Casa auprès des sous-comités à Dakar et les assemblées générales annuelles susmentionnées, nous avons eu régulièrement en marge des rencontres de mise à niveau des moments de partage avec les sections Allez Casa. Ce fut le cas tout dernièrement lors de la journée d’évaluation de la participation du Comité Allez Casa à la 21eCoupe du Monde, tenue le 21 juillet 2018.

Fara Mendy 

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com