Ofnac : L’agent comptable particulier de Seynabou Ndiaye Diakhaté démissionne

La présidente de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), Seynabou Ndiaye Diakhate, avait commandité un audit interne pour fouiller la gestion de son prédécesseur, nAFI Ngom Keita. Les recommandations de ce rapport n’ont pas été révélées  au public. Mais à l’interne, elles avaient fait grincer des dents du coté des membres de l’Office.

Des recommandations ont été faites sur la base des conclusions de l’audit, entre autres, la réduction des salaires du personnel et des membres nommés par décret, la diminution de certains avantages comme les voyages, le carburant, les crédits de téléphone…

Des mesures prises pour alléger les charges de l’Institution nationale en charge de la lutte contre la fraude et la corruption. Nos sources renseignent que  » la réduction des salaires du personnel peut ne pas soulever des vagues, mais pour ce qui concerne les membres nommés par décret, cette mesure ne passera pas comme lettre à la poste en raison de leur secret de nomination ». En fait, c’est par décret numéro 2016-1004 du 25 juillet 2016 que Seynabou Ndiaye Diakhate a été nommée présidente de l’Ofnac. Et les mêmes sources renseignent que l’Agent comptable particulier (Acp), Fadel Ka, a claqué la porte de l’Ofnac pour convenance personnelle. Mais des sources à l’Ofnac confient que l’ace avait marqué son désaccord contre  certaines mesures que la patronne de l’Ofnac voulait faire appliquer dans la gestion des finances.

En fait, c’est une austérité que la patronne de l’Ofnac voulait faire appliquer dans la gestion. Et pour mener à bien cette mesure, elle a pris la décision de réduire certaines charges de l’Institution.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com