« Neymar est payé 375.000 euros par mois pour saluer les fans »

Un reportage de l’émission Envoye Spécial a fait de nouvelles révélations dans le cadre de l’affaire des « Football Leaks ». Salaires astronomiques, bonus démesurés, clauses secrètes, fichage ethnique: on y a découvre les dessous du foot business au PSG. L’un des points contractuels qui a fait le plus parler est la fameuse prime d’éthique. En clair, le club parisien paierait ses joueurs pour applaudir ses fans.

Selon le documentaire de France 2, un bonus éthique avec obligation de saluer et remercier les supporters avant et après chaque match a été mis en place par le club parisien. Son montant varie selon les joueurs, de 33.000 (pour Thiago Silva) à 375.000 € (pour Neymar) net par mois.

Saluer les fans mais pas que…

Une affirmation qui ne correspond pas à la réalité pour le PSG. « Saluer les supporters n’est que l’une des règles qui, si elle est respectée, permet aux joueurs de toucher une prime d’éthique », tient à rectifier le club parisien, qui précise que le but de cette prime est surtout pédagogique et qu’elle permet de rappeler aux joueurs que porter le maillot du PSG implique le respect de l’image et des valeurs du club.

Parmi les règles auxquelles doivent se tenir les joueurs: l’exemplarité du comportement envers les partenaires, les adversaires, les arbitres et les délégués officiels ; la ponctualité et l’assiduité à tous les entraînements ; l’absence de paris liés à des compétitions auxquelles participe le club ou encore le respect des engagements du joueur envers les médias, prolonge encore le Parisien. En cas de manquement à ces obligations, la prime n’est donc par versée au joueur et l’argent revient à la Fondation PSG. Exemple: contrôlé positif au volant il y a quelques jours, Marco Verratti se verra retirer une partie de sa prime éthique.

« Le PSG ne rémunère pas ses joueurs pour applaudir ses fans »

L’affirmation selon laquelle Neymar est payé 375.000 euros par match pour aller saluer les fans doit donc être nuancée, selon Pierre Rondeau, expert en économie du sport et chroniqueur à RMC Sport. « Ils versent automatiquement une prime d’éthique associée au salaire et à chaque faute commise, celle-ci est suspendue. Le PSG ne rémunère pas ses joueurs pour applaudir ses supporters. Il les condamne financièrement en cas de mauvais comportement », tempère-t-il.

Au-delà de primes exorbitantes et certaines pratiques douteuses, le PSG est également accusé de fichage ethnique de jeunes joueurs scrutés par le club entre 2013 et 2018.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com