Macky Sall : « L’Afrique n’a pas un problème de risque, mais de perception du risque »

Interpelé sur l’accès parfois difficile des pays africains au marché financier international, le President Macky Sall a regretté la croyance selon laquelle le continent présente des risques. Et pourtant, ajoute-t-il, « l’Afrique n’a pas un problème de perception de risque, en vérité, elle a un problème de perception du risque, qui nous plombe ». Cette fausse perception du risque cache la réalité d’une Afrique ou l’on peut investir et fructifier son investissement poursuit-il.

Le chef de l’Etat a donné l’exemple du Senegal, un des pays africains ayant un accès facile au marché financier international, suite aux reformes entreprises, ce qui lui a permis de lever, en 2018, pour la première fois, un milliard de dollars pour une maturité de 30 ans au taux de 4,75 % et un milliard d’euros sur une durée plus courte de dix à douze ans, à 6,5 %. Ce qui montre, à ses yeux, que « lorsque les reformes sont faites, que la gouvernance est bonne, on arrive à vaincre ce fléau (difficile d’accès au marché financier) que l’Afrique connait. Le senegal affirme-t-il, ne connait pas de difficultés majeures. Notre pays s’est aussi appuyé, avec succès, sur le partenariat public-privé pour réaliser des infrastructures telles que l’autoroute à péage, l’aéroport de Diass, etc.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com