Confection d’un faux extrait de naissance: le pêcheur Chérif Guèye prend 1 mois ferme

Au lieu de se limiter à son domaine de prédilection, la pêche, Chérif Guèye s’est lancé dans une autre activité qui constitue à démarcher des papiers administratifs. En effet, il a résulté de son audition à la barre des flagrants délits de Dakar, où il comparaissait, hier, pour faux dans une écriture privée authentique, que ce quinquagénaire a été contacté par le résident de Kaolack, Cheikh Tidiane Mbow, pour la confection d’un extrait de naissance au profit du gamin Babacar Arfang Thior.

Vu que ce papier se fait gratuitement dans les centres d’état civil, le prévenu, cupide qu’il est, a réclamé au sieur Mbow la somme de 50.000 F, avant qu’ils ne tombent d’accord sur le montant de 40.000 F après marchandage. Ainsi, le sieur Mbow lui a remis une avance de 20.000 F. Sur ce, Chérif Guèye s’est rendu à l’hôpital Aristide Le Dantec pour se faire établir ledit document par une personne qu’il aurait rencontrée fortuitement.

Après que le document est produit, Chérif Guèye l’a remis au chauffeur Insa Thiam qui, à son tour, devait le donner à Cheikh Tidiane Mbow. Malheureusement, lorsque le document est parvenu au requérant, il s’est avéré que c’était un faux. Ainsi, le chauffeur Insa Thiam qui a ramené le document à Chérif Guèye a été cueilli ainsi que ce dernier par les agents enquêteurs. Mais, le sieur Thiam a été  entendu, puis libéré.

Cependant, la perquisition du domicile du prévenu a permis aux limiers de découvrir différents actes d’état civil dont des extraits de naissance vierges, des cartes d’identité et d’autres exemplaires de requêtes etc. Déféré au parquet pour faux dans une écriture privée authentique, Chérif Guèye, qui a reconnu face aux enquêteurs être un démarcheur de documents administratifs, a tout réfuté, hier, devant le juge des flagrants délits. «Je ne suis pas un démarcheur de papiers administratifs. J’ai rencontré Cheikh Tidiane pour la première fois à Dieuppeul, quand il a perdu sa carte d’identité et on a échangé nos contacts. C’est après qu’il m’a contacté depuis Kaolack pour cette commission. Je lui ai donné une copie littérale et un extrait de naissance. Comme auparavant, il m’avait remis un extrait de naissance et les références de l’enfant à qui il devait confectionner ces documents, je me suis rendu à la mairie de l’hôpital Le Dantec où j’ai remis 20.000 F à un gars que j’ai trouvé dans le hall. Par ailleurs, j’avais demandé à Cheikh Tidiane Mbow de me donner 50.000 avant qu’on ne tombe d’accord sur le prix de 40.000 F. C’est par la suite qu’il m’a donné 20.000 à titre d’avance», s’est disculpé le natif de Gandiaye, qui s’est amendé.

Ces dénégations n’ont pas empêché la parquetière de requérir 6 mois de prison ferme contre lui.  Au délibéré il a été condamné à 2 ans de prison dont 1 mois ferme.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com