Transhumance politique : Moussa Tine déplore des pressions

L’Alliance démocratique Pencoo (Ad/Pencoo), dirigée par Moussa Tine, dénonce des pressions qui expliquerait la décision de responsables politiques de rejoindre le camp présidentiel. « Il est regrettable de constater que l’opinion ne poursuit et ne retient que la culpabilité du transhumant. Si ce n’est le simple appât du gain, personne ne peut imaginer la pression ou le chantage que ces personnes ont du subir », dénonce l’Ad/Pencoo dans un communiqué publié.

Pour Moussa Tine, le President Sall devrait refuser d’accueillir  des transhumants. « Il fait partie des devoirs de la charge des devoirs de la charge du President de la République de préserver les valeurs et l’éthique dans la vie publique, conformément aux dispositions pertinentes de la Constitution, notamment celles de l’article 60 portant précisément sur le phénomène de la transhumance », souligne M. Tine.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com