Hôpital Pikine : Un vigile tabasse la major-interne

Ce qui passe à l’Hôpital de Pikine dépasse le seuil du tolérable. Après l’affaire de la fillette de 12 ans Aïcha Diallo, victime d’une hémorragie, et qui a perdu la vie  parce que ses parents n’avaient pas 200 mille francs Cfa, un autre scandale secoue cet hôpital.

Un vigile nommé Matar Sylla a sévèrement tabassé la major interne de l’hôpital, Amy Sèye. Selon nos informations, l’agent préposé à la sécurité, l’a agressé en plein travail. Et dans sa tenue. Les faits remontent à avant-hier.

Au moment de rentrer dans l’hôpital, après être sortie pour aller récupérer une commission, l’agent de sécurité lui demande d’ouvrir son sac pour vérifier ce qu’il y a dedans.

Et sur un ton agressif et mal poli. Amy Sèye, major et agent de l’hôpital n’en revenait pas. Les choses se sont envenimées. Le vigile l’a poussé avant de la jeter par terre, rouant de coups la bonne dame…

Il l’a violemment projeté au sol, l’est tombé dessus. Amy Sèye était complètement sonnée.

Les agents de santé de l’établissement sanitaire sont dans tous leurs états après cet incident malheureux. Ils ont arboré des brassards rouges, ce matin, en guise de protestation.

Les agents sont quotidiennement  maltraités dans cet hôpital par les vigiles. Et  impunément. Qui protège les vigiles ? Il nous revient que la Compagnie sénégalaise de sécurité et d’assistance (CSSA), qui est responsable de la sécurité appartient aux dirigeants de l’hôpital de Pikine.

Raison pour  laquelle l’administration est muette sur les agressions dont sont victimes les agents de santé.

La major Amy Sèye a porté plainte contre le vigile agresseur, le travailleurs de l’hôpital réclament justice.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com