Extraction illégale d’or : 10 milliards de F Cfa dans le marché noir

Les orpailleurs qui squattent les sites  des sociétés minières sans verser aucune taxe à l’Etat, produisent en moyenne, selon une étude de la Direction des mines sénégalaises, « une tonne par an, soit près de 10 milliards de F Cfa ». « J’ai un site que je protège et qui fait 50 hectares. J’interdis aux orpailleurs d’y mettre les pieds. En revanche, il y a des sociétés minières qui laissent le champ libre aux orpailleurs pour procéder a des tests. Mais des qu’ils (les propriétaires de site) sont rassurés que l’or a été découvert sur les lieux, grâce aux appareils des orpailleurs, ils font appel à la gendarmerie pour les chasser ». explique Babacar Gueye, détenteur d’un site à Kedougou. Et de poursuivre : « Les orpailleurs n’ont aucun droit droit particulier et ils détruisent l’environnement en coupant des arbres, polluant la nappe phréatique  avec des produits chimiques extrêmement dangereux pour la santé ». La Direction des mines de son coté, confie que les  » orpailleurs débarquent débarquent souvent dans un site déjà attribué aux sociétés minières, après avoir été informés d’une découverte d’or.

Facebook Comments

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com