Assane Diouf:  » le parquet s’est assis sur la procédure et refuse de…. » clame Me ciré C ly

Les avocats d’Assane Diouf n’en démordent pas. Face à la presse cet après-midi dans un hôtel de la place, Mes Ciré Clédor Ly et El Hadj Diouf, ont expliqué les mauvais traitements qu’aurait subi leur client en détention provisoire à la Maison d’arrêt de Rebeuss.  «Assane Diouf a été maltraité en prison. Sa jambe a été fracturée par des gardes pénitenciers restés à ce jour impunis», a fait savoir la robe noire.

L’avocat révèle que leur client  Assane Diouf a été ignoré 33 jours durant avant que son traitement  ne commence à l’infirmerie. «Il est jeté dans une cellule isolée, sous prétexte qu’il est fou», a informé Me Ly, la mort dans l’âme.

Le parquet  n’a pas été épargné lors de ce face à face. L’avocat estime que le ministère public s’est assis sur la procédure et refuse de le faire comparaître devant une juridiction. Ce, sous prétexte qu’il aurait tenu des propos désobligeants envers le parquet. «Assane Diouf a un problème avec un vengeur et non avec la justice. C’est regrettable et blâmable», a dénoncé Me Ly pour qui Assane Diouf subit présentement une véritable détention arbitraire.

Le ministre de la Justice a été averti. Idem pour l’Inspection générale des cours et tribunaux. «Face à cette inertie des autorités, nous sommes en mesure de penser qu’il y a une immixtion de l’Exécutif qui est l’instigateur de toutes ces violations» martèle Me Ciré Clédor Ly qui demande la libéré dans les plus brefs délais.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com