Présidentielle 2019 : Ndiack Fall invite le Pds à trouver un remplaçant à Karim

Le Professeur de Droit à l’université Cheikh Anta Diop de dakar, Ndiack Fall a invité, ce matin, dans Grand Jury de la Rfm, le Parti Démocratique sénégalais (Pds), a trouvé un éventuel candidat pour la présidentielle 2019. Toutefois, le Pr Fall estime que si l’on se fie à la décision de la Crei, M. Karim Wade est à la fois électeur et éligible. Mais, c’est les dispositions du Code électoral qui entrave sa candidature.

 » Dans l’affaire Karim Wade, nous sommes en face d’une situation paradoxale. Parce que la décision de condamnation de Karim Wade, pour enrichissement illicite ne prive pas de Karim Wade de ses droits Civique, politique et de famille. Donc si l’on s’en tenait strictement à la décision de la Crei, M. Karim Wade est à la fois électeur et éligible. Mais, c’est les dispositions du Code électorale qui entrave sa candidature, autrement dit qui empêche sa candidature. Parce que tout simplement l’article 31 du Code électoral qui dit que lorsqu’on est condamné à une peine supérieure à 5 ans, on ne peut pas être inscrit sur les listes électorales. Il y a aussi l’article 115 du Code électoral qui prévoit un certain nombre de pièces à fournir pour l’élection présidentielle. Et parmi ces pièces, il y a le fait que le candidat un extrait du casier judiciaire et dans  cet extrait va figurer la condamnation », explique, Pr Ndiack Fall.

Il a par ailleurs invité le Pds à trouver un autre candidat. Pour lui :  » Si le Conseil constitutionnel se base sur les dispositions du Code électoral, cette candidature sera rejetée. Donc, j’invite le Parti démocratique de trouver un autre candidat pour remplacer Karim Wade ».

Fara Mendy  

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com