Coki: Trois jeunes « violent » une fille dans le bureau du sous-préfet

M. Fall (18 ans), El H. S. Sall (18 ans) et P. D. Fall ( 21 ans) ont vraiment osé! Ils ont l’outrecuidance d’entretenir des rapports sexuels avec la femme de ménage de la sous-préfecture de Coki (Louga), à l’intérieur même du bureau du maître des lieux, à son insu, rapporte L’Observateur dans sa parution du jour.

« J’ai été violée à 5 reprises par les nommés M. Fall, El H. S. Sall et P. D. Fall. Ils m’avaient trouvée à la sous-préfecture au moment où je nettoyait les bureaux. Les deux premiers nommés ont couché avec moi dans le bureau du Sous-préfet, sur le canapé. P. D. Fall et . M. Fall m’avaient entraînée dans les toilettes situées à l’arrière de la maison avant d’abuser de moi », raconte la victime qui a été soumise à un interrogatoire serré de l’épouse du sous-préfet. Cette dernière qui menait sa propre enquête a compris que la fille mineure entretenait une relation douteuse avec le jeune homme en question.

N’en croyant pas ses oreilles, la conduit la victime au centre de santé de Coki où une gynécologue a diagnostiqué une défloraison de l’hymen.

A la barre, ces trois jeunes violeurs ont maintenu leur aveu tout en soutenant que la fille n’a été ni menacée, ni violentée, encore moins violée. D’après eux, c’est elle-même qui qui leur a donné rendez-vous dans les locaux de la sous-préfecture. L’affaire est mise en délibérée au 158 juillet.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com