TAUX  DE  PREVALENCE  CONTRACEPTIVE : Un objectif  de  45%   en 2020

‘’ La planification familiale (Pf)  est  un droit ‘’  seulement   ce  droit  est  dépourvu  de  signification si   les  couples  n’ont  pas accès  aux  moyens  contraceptifs ,  à  l’information et  aux  services  qui  leur  permettront  d’exercer  ce droit.  L’exemple  de  la  région de  Kolda où  au  moins  25,6 %  des  besoins  lies  à  l’accès   à  la planification familiale  ne sont  pas   satisfaits  en 2017  prés  de  21,9%  des femmes    voulaient  éviter    ou  espacer   des naissances   mais  n’avaient  pas  accès  à la contraception moderne, est  illustrative.   Ceci  veut  tout  simplement  dire  que  les  besoins encore  non satisfait  en  planification  familiale  sont  énormes. De 2012  à 2017, le  taux  de  prévalence   a presque  doublé passant  de 16,1%  à 26,3% avec  des  disparités  régionales au  niveau  du Sénégal, et  pour  dire  que  le  taux de  la région de Kolda  est en deçà  de la moyenne  nationale.  C’est  pourquoi, le  fond  des  nations  unies  pour  la population  estime  que le thème    de  cette  année  revêt  tout  son importance  mais  tout  dépend  de  ce  que   la population en fait.

Au  moins  214 millions de  femmes  dans  les pays  en voie  de  développement  souhaiteraient  utiliser  la  planification   familiale. Ceci  voudrait  dire      que  la Pf  reste  un luxe    même si  il est  dénombré  700 millions  de  femmes  dans   ces   pays  qui ont  accès  aux  méthodes.  Les  défis  sont    encore énormes. Pourtant  satisfaire  ces  besoins  permettrait  selon   la  représente  du  fond   des nations  unies  pour  la population (UNFPA)  de  sauver  des  vies . Ce en évitant  60  millions   de  grossesses     non désirées  dans le monde  et  en  réduisant   d’un tiers  le nombre  de  décès  maternels  survenus en 2016   estimé  à  303 000.  En effet,  Cécile Compaoré  Zoungrana  qui  s’exprimait  en marge  de  la journée  mondiale  de  la  population  dans la région de Kolda  estime que  l’espacement  des  naissances est    une  des  stratégies  les  plus  efficaces  pour   réduire  les  décès  maternels   de  33%. «   les  investissement  de la planification familiale  peuvent  générer  un  dividende   démographique  qui améliore  le potentiel  démographique   de revenu  économique  du  pays  concerné.   C’est  pourquoi, investir  dans la planification est  le meilleur  choix. Pour  chaque  dollars  dépensé  dans  la Pf,   le  coût  des  soins  réservés  à  la grossesse  est  réduit  de 2,3  Dollars.  S’agissant  des  défis, le  cadre  stratégique  nationale  de  planification familiale  2016-2020  est  d’atteindre  45%  de  taux  de  prévalence  contraceptive. «   Un objectif  ambitieux, qui  pourrait  être  atteint  si  tous  les  acteurs  interviennent  à  leurs  niveaux »  renseigne Mme  Zoungrana.

Sur  le même  registre  elle est  revenu  sur  l’historique  de  l’engagement  concernant  la pf  pour  dire que   le principe  huit  de  la conférence    internationale   sur  la  population et  le développement ( CIPD)  notifie   que  ‘’ tout  couple   et  tout  individu   a le droit  de  décider  librement  et en toute  responsabilité   du  nombre  de  ses  enfants, l’espacement  des  naissances, d’être suffisamment  instruit et  informé  de  ces questions  mais aussi  de  bénéficier  de  ces services adéquats  en la matière’’.   Il en est  de  même  pour  la planification  familiale  qui  doit  être effectuée  par  la  famille et  non effectuée  pour  la famille….  Comme  pour  dire, l’espacement  des  naissances est  avant  tout, une  décision  volontaire,  libre  et  éclairée….

 

 

 

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com