Me Ousmane Ndiaye: « Toute requête relative à la décision de la Cedeao est vaine… »

Le marathon du procès en appel de la Caisse d’avance de la Mairie de Dakar se poursuit. Les débats sur les vices de procédures se poursuivent. La parole est donnée à la partie civile ce mercredi.

Me Ousmane Ndiaye : Beaucoup de médiation a été faite autour de la décision de la Cédeao depuis le 29 juin, nous avons un document sur lequel nous n’avons pas aptitude d’y travailler. Cette cour n’est pas une cour de jugement pénal, elle n’est pas encore une juridiction de cassation de juridiction. Cette décision n’est pas la première que cette cour a rendue dans cette affaire. Toute requête relative à cette décision est une demande vaine.

« Tout a été déjà dit en ce qui concerne le bien fondé des différentes requêtes qui vous ont soumises depuis hier » stipule pour sa part Me Biteye. L’avocat soutien que « les techniciens eux même ont passé les deux jours précédent à demander le renvoi parce qu’il leur est impossible d’articuler quoi que ce soit sans l’arrêt. Il n’a jamais été question de dire que ce dispositif est un faut dispositif. Mais sur la base d’un dispositif on ne peut aller trop loin.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com