Le Burkina Faso abolit la peine de mort

Le nouveau code pénal adopté jeudi par le parlement devrait faciliter l’extradition de François Compaoré, le frère cadet de Blaise Compaoré.

François Compaoré a été arrêté en France sur un mandat d’arrêt du Burkina dans l’affaire de l’assassinat en 1998 du journaliste Norbert Zongo.

La loi française interdit toute extradition d’une personne arrêtée sur son territoire vers un pays où la peine de mort est appliquée.

Le ministre de la justice, René Bagoro, a estimé que le Burkina est un abolitionniste de fait car la peine capitale n’est plus exécutée dans le pays depuis 1978.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com