Parti pour être éliminé au 1er tour, Macky Sall doit se séparer de son PM, si…

Plus qu’on s’approche de l’élection présidentielle de 2019, plus le jeu électoral devient clair et cela au détriment de Macky Sall et de ses souteneurs. Selon des sondages réalisés par des Instituts nationaux, le président Macky Sall ne sera pas de la course parmi les prétendants au deuxième tour.

Pourtant plébiscité en 2012 devant le tout puissant Wade avec 65 % de voix, Macky Sall voit aujourd’hui sa cote de popularité en perte de vitesse au Sénégal et dans la diaspora. Cela est du au fait que son Gouvernement n’inspire plus confiance, ni espoir. Et ce depuis son fameux reniement (waax waxet) sur la réduction de son mandat en cours à 5 ans. Depuis lors, son contrat de confiance avec le peuple est plus que rompu.

A l’issue des dernières élections législatives et chaotiques de 2017, Macky Sall avait la belle opportunité de rallumer la flamme de l’espoir.

Mais à 12 mois des élections, le Président Macky Sall peut encore renverser la tendance si bien qu’il décide de reprendre les choses en mains et de procéder à une nouvelle redistribution des rôles. Pour ce faire, la première mesure à prendre serait de se séparer de son Pm Mahamed Boun Abdallah Dionne. Pour dire vrai Dionne II n’inspire plus confiance, Dionne II n’entreprend plus rien, Dionne est dans un long silence de cathédrale. Bref, Dionne est usé. Il n’est plus cette locomotive capable de tirer le Plan Sénégal Émergent vers un Sénégal de tous et un Sénégal de tous. Il doit mériter une retraite politique et être remplacé par quelqu’un d’autre plus compétent et plus dynamique.

Landing DIEDHIOU

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com