Déjà 94 morts de la peste à Madagascar

Le bilan de la peste ne cesse de prendre des proportions inquiétantes à Madagascar. Les derniers chiffres communiqués par l’Organisation mondiale de santé (OMS) ce vendredi font état de 94 morts. Le nombre de cas suspects a quant à lui atteint 1 153, a déclaré le Dr Ibrahima Soce Fall, directeur de la sécurité sanitaire et situation d’urgence à OMS Afrique.

De nouveaux cas sont attendus, même l’organisation sanitaire pense pouvoir rapidement les contenir. “Nous pensons pouvoir agir très rapidement sur la courbe grâce au déploiement des ressources humaines”, a déclaré M. Fall. Les agences internationales ont déjà envoyé plus d’un million de doses d’antibiotiques et déployé des équipes médicales.

La peste réapparaît presque chaque année à Madagascar, mais l‘épidémie de cette année est inhabituelle, car, pour la première fois, elle a touché les deux principales villes de la Grand île, Antananarivo et Toamasina.

La bactérie de la peste, qui se développe chez les rats, est véhiculée par les puces. Chez l’homme, la forme pulmonaire de la maladie – transmissible par la toux – peut être fatale en seulement 24 à 72 heures. La forme bubonique est elle moins dangereuse.

La plupart des patients recensés à Madagascar ont été infectés par la peste pulmonaire, selon l’OMS.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com