Video: Recteur Ibrahima THIOUBOU: « la violence dans l’université y invite la police de l’Etat »

Assurer les  conditions  d’enseignements  de  la  recherche  et  des  examens pour  faire  du  grand nombre  de la  faculté  de  lettre  et  des  sciences humaines,  un  avantage.

  Déjà  avoir respecter  le  calendrier  universitaire  est  une  prouesse  que  la  faculté  a réussie  et qu’il faut  saluer.  Permettre  que  l’année  universitaire  se  termine en  juillet  est exemplaire en tant que  faculté

 Sur  les  franchises universitaire, l’université  est  le  seul cadre  où la  contradiction  est  permise.  On peut  dire  ce qu’on pense sans  soucie d’échafaud  ni  prison.  Seulement  cette possibilité  de  donner  son avis  doit se faire sans violence, la violence en milieu universitaire y invite la police d’Etat.  Du moins  selon  le  recteur  de l’université Cheikh  Anta Diop  de Dakar ( Ucad).  Il  s’exprimait  en marge  d’une  cérémonie  d’excellence qui  a  primé  les meilleurs  étudiants  de  la  première  cession  de la FLSH

 Regardez…

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com